Le système MiniMed 640G, un système complet et innovant

Associée à un système de Mesure du Glucose en Continu et à un lecteur de glycémie, la pompe à insuline 640G de Medtronic constitue un système complet et surtout innovant. En effet, grâce à la technologie Smartguard, ce système va interrompre l’administration d’insuline en cas de risque d’hypoglycémie. Il propose également différents types d’alertes pour aider à gérer les hyperglycémies.

Système Minimed 640G Medtronic

Le système MiniMed 640G en détails

Le système MiniMed 640G est composé de trois éléments clés, une pompe à insuline, un système de mesure du glucose en continu (CGM) et un lecteur de glycémie capillaire.

Les atouts de la pompe à insuline 640G

Parmi les atouts de la pompe à insuline 640G, on peut citer tout d’abord sa conception étanche pour profiter des activités nautiques. Son écran couleur et l’ajustement de la luminosité offrent un affichage lisible jour et nuit.

Autre avantage, cette pompe est conçue à la fois pour les gauchers et les droitiers.

Mais ce qui fait la force de la Minimed 640G, c’est la possibilité de l’utiliser avec les autres composants du système.

La partie Mesure du Glucose en Continu du système Minimed 640G

La partie Mesure du Glucose en Continu (CGM) est composée du capteur de glucose Enlite et du transmetteur Guardian 2 Link. Le capteur, à usage unique, a une durée initiale de fonctionnement de 6 jours. Un inserteur est fourni pour la pose du capteur.

Le transmetteur étant rechargeable, il est donc réutilisable. En accessoire du transmetteur, le kit propose un chargeur ainsi qu’un testeur (non visible sur la photo). Il faut savoir que ce système de mesure du glucose en continu ne peut fonctionner sans la pompe à insuline.

Lorsque la pompe à insuline et le CGM sont utilisés conjointement, le taux de glucose (glycémie) mesuré par le CGM est affiché sur l’écran d’accueil de la pompe. Celui-ci présente également une courbe des 3 dernières heures, ainsi que des flèches de tendance.

Contour Next Link Bayer

Le lecteur Contour Next Link 2.4, une petite télécommande

Pour rappel, l’utilisation de tout CGM nécessite d’effectuer régulièrement des glycémies capillaires pour calibrer le capteur.

Le troisième composant du système Minimed 640G est le lecteur de glycémie Contour Next Link 2.4, du laboratoire Bayer.

Ce lecteur de glycémie est le seul capable de créer une liaison sans fil avec la pompe MiniMed 640G. Ainsi, lors de la prise de glycémie, le lecteur envoie la mesure directement à la pompe. Il permet de calibrer le capteur Enlite.

Le Contour Next Link 2.4 permet également d’envoyer un bolus sans avoir à effectuer la manipulation directement sur la pompe.

Par ailleurs, le logiciel de gestion de thérapie CareLink Personal, accessible par internet, est un complément indispensable pour l’édition des rapports et l’analyse des données.

Le Contour Next Link 2.4 sert d’intermédiaire pour le déchargement des données sur le portail CareLink Personal.

La fonctionnalité SmartGuard

La particularité du système complet réside en grande partie dans sa fonction SmartGuard. Celle-ci est en mesure d’interrompre l’administration de l’insuline en cas de risque d’hypoglycémie. C’est l’« arrêt avant hypo ».

Elle ordonne également l’arrêt du basal en cas d’hypoglycémie avérée, c’est l’« arrêt hypo ». Dans ce cas, une alarme retentit afin d’alerter le porteur. Cette alarme ne peut être supprimée.

Par la suite, le SmartGuard est en mesure d’ordonner la reprise de l’administration d’insuline.

Il faut noter ici que cette fonction doit être programmée lors de la première utilisation, selon les recommandations d’un professionnel de santé expérimenté. Ces réglages seront personnels et adaptés à chaque porteur du système. Cette fonction est également sécurisée de façon à limiter la survenue d’une hyperglycémie ou d’acétone suite à un arrêt. L’arrêt de l’insuline ne peut ainsi durer plus de 2h. Dans ce cas, le système reprend obligatoirement les cycles du basal. La fonction SmartGuard ne sera plus en mesure d’arrêter la pompe pendant un minimum de 30 minutes.

Le porteur du système est alerté en permanence des actions menées par celui-ci. C’est pourquoi, selon l’importance de l’alerte, la pompe affichera seulement un message ou émettra une alarme plus ou moins insistante. Le porteur sera donc en mesure de choisir si oui ou non il souhaite suivre les recommandations. Par exemple, il est très aisé de reprendre l’administration d’insuline de façon manuelle si on considère que le risque d’hypoglycémie n’est pas réel.

L’« arrêt avant hypo » mais pas que

Outre sa fonction «arrêt avant hypo», ce système est innovant grâce à ses différents types d’alertes concernant l’hyperglycémie. En effet, l’utilisateur peut choisir d’être alerté si les valeurs de glucose varient à une vitesse préfinie, c’est l’ «alerte vitesse de montée». Une «alerte avant hyper» et une «alerte hyper» peuvent également être programmées. Ainsi, l’utilisateur aura la possibilité d’intervenir et d’adapter sa réponse thérapeutique s’il le souhaite. Il est possible de programmer différents seuils d’hyperglycémie selon le moment de la journée.

La fiabilité du système MiniMed 640G

Le système MiniMed 640G nécessite la saisie d’un certain nombre de glycémies capillaires pour le calcul des valeurs de glucose. On parle alors de calibration du capteur. Les 2 premières calibrations contribueront à la mise en service du capteur.  Puis, à raison d’une calibration toutes les 12h, il s’agira de conforter le capteur sur son bon fonctionnement ou de le remettre dans le droit chemin s’il dérive. Ces calibrations sont donc primordiales, elles seront le gage d’un système fiable. Le système MiniMed 640G étant en mesure d’agir sur l’administration d’insuline, il faut également noter que son capteur est doté d’une sensibilité accrue. Il n’est donc pas impossible que le système n’accepte pas une calibration. Il peut également demander une calibration à un moment inopiné. Il arrive parfois que le système demande le remplacement du capteur avant la date initialement prévue.

Tout ces éléments, bien que parfois agaçants, font partie intégrante d’un processus déterminé dont le but est de protéger l’utilisateur.

Le point de vu personnel de Lorène sur le système MiniMed 640G de Medtronic

Après deux années avec une autre pompe à insuline, et d’autres systèmes de mesure du glucose en continu, j’ai demandé à notre médecin et à notre prestataire de santé à domicile d’équiper mon enfant du système MiniMed 640G. A l’origine, j’étais plus intéressée par l’accès aux données en temps réel et aux alarmes, plutôt qu’à l’ «arrêt avant hypo».

Après 6 mois d’utilisation, j’ai apprivoisé ce système et lui ai fait une place majeure dans la thérapeutique de mon jeune garçon. Ce système est parfaitement adapté à notre situation et répond à l’ensemble de nos attentes. Nous évitons ainsi de nombreuses hypoglycémies et de nombreux resucrages. Nous supprimons ainsi la majorité des effets rebonds que nous constations avant d’avoir ce système.

Le système MiniMed 640G nous permet également de relâcher un peu notre vigilance tout en sachant notre fils en sécurité, et en maintenant un certain équilibre.

Article rédigé en collaboration avec Lorène

Pin It on Pinterest