Un jardin, une cuisine, des produits locaux pour apprendre aux enfants à mieux manger et gérer leur diabète de type 1

Le 30 juin 2018, l’association l’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) ouvre la saison des séjours médico-éducatifs en Normandie pour les enfants ayant un diabète de type 1.

Ce projet répond à un triple objectif

  • faire évoluer les idées reçues autour de l’alimentation avec un diabète de type 1
  • s’inscrire dans une démarche d’alimentation raisonnée en collectivité, en s’approvisionnant localement
  • créer du lien et du partage en ouvrant ses portes aux habitants de la région.
Jardin et cuisine pédagogique

Des séjours médico-éducatifs de 15 jours en Soins de suite et de réadaptation pédiatriques temporaires

Souvent méconnu du grand public, le diabète de type 1 est une maladie qui touche plus de 25 000 jeunes en France2. Dans la prise en charge du diabète de type 1, l’alimentation a une place très importante. Si celle-ci n’est pas restrictive, que les « régimes » ne sont pas invoqués, le traitement en lui-même intègre forcément cette composante, du fait même qu’elle doit être anticipée et mesurée.

Pour renforcer sa mission de santé publique auprès de ce jeune public, particulièrement sensibilisé à la nutrition, l’AJD a lancé le projet « Un jardin, une cuisine », dont les piliers sont l’adoption de meilleures habitudes alimentaires et la préservation de l’environnement.

« Avec le diabète, l’alimentation prend une place importante dans le quotidien, il faut toujours anticiper, compter… Permettre à nos enfants pendant ces séjours de voir les légumes pousser, de cuisiner, permet de redonner du plaisir à l’alimentation. » – Parent d’un enfant ayant participé à un séjour à Gouville en avril 2018

Accompagnés par une équipe d’encadrants qualifiés, les enfants apprennent à mieux connaître et s’alimenter en cultivant fruits et légumes de saison dans un jardin ouvert, à prendre du plaisir (parfois disparu du fait des contraintes liées à la maladie) et en les cuisinant ensemble.

« En arrivant, je croyais que ça allait être comme à la cantine. Et bien non, et j’ai goûté des légumes que je n’avais jamais mangés : ils viennent d’un producteur à côté de Gouville. » – Un enfant lors d’un séjour à Gouville, avril 2018

Un projet soutenu par les acteurs publics et privés

L’Agence Régionale de santé (ARS) de Normandie et des partenaires privés (principalement les sociétés Roche Diabetes Care France et Bosch) ont choisi de soutenir le projet de l’AJD.

« Les séjours de l’AJD sont des SSR pédiatriques, ils répondent donc aux normes de la cuisine en collectivité et des établissements de santé. Malgré ce que l’on imagine, ou ce que l’on nous fait penser, il est possible d’utiliser des produits de qualité, de bien manger tout en respectant ces règles, et sans exploser les budgets. » – Carine Choleau, codirectrice de l’AJD

En savoir + sur le projet « Un jardin, une cuisine »

Le jardin pédagogique

500m2 dédiés à la culture biologique et à la permaculture pour l’exploitation de légumes, fruits et herbes aromatiques variés en espèces, formes et couleurs.

Objectifs du jardin pédagogique :

  • Produire une nourriture saine et recréer des îlots de biodiversité
  • Rendre visible le cycle des aliments de la terre à l’assiette, faire connaître le plaisir de manger quelque chose de frais que l’on a soi-même cultivé et récolté.
  • Sensibiliser aux enjeux qui lient agriculture, alimentation, santé et environnement.
  • Créer des partenariats sur le territoire en accueillant les habitants de la région
Jardin pédagogique

La cuisine pédagogique

Une cuisine pouvant accueillir jusqu’à 6 enfants et 3 adultes en même temps accompagnés d’une personne référente.

Objectifs de la cuisine pédagogique :

  • Répondre à un objectif d’éducation thérapeutique pour les familles touchées par le diabète de type 1
  • Redonner une vision globale de l’alimentation et du sens aux fonctions de convivialité, de partage, de qualité gustative
  • Utiliser en priorité des produits locaux, de saison et biologiques, et mettre en valeur ces modes d’approvisionnement
  • Proposer des ateliers orientés vers des thèmes particuliers comme l’exemple de repas végétariens, l’utilisation de légumineuses, les différentes huiles et modes de cuisson, etc.
Jardin pédagogique

Pin It on Pinterest