Diabète et Ramadan, soyez vigilants !

Le Dr James El Farkh, Diabétologue, Endocrinologue au CHS Paul Ribeyre à Vals-les-Bains (07 – Ardèche) insiste, dans cette vidéo, sur la nécessité de l’adaptation du traitement du diabète lors de la pratique du Ramadan.

 

Une adaptation du traitement est nécessaire

« Une précision concernant le diabète et la Religion, en l’occurence, diabète et pratique du Ramadan. Le Ramadan, c’est le jeûne du lever du soleil jusqu’au coucher du soleil. Il n’est pas interdit pour les diabétiques de type 1 ou de type 2 de pratiquer le Ramadan, sous réserve qu’ils soient en bonne santé, qu’ils n’aient pas de complications, qu’ils ne soient pas à risques d’hypoglycémies ou d’hyperglycémies, qu’ils n’aient pas un diabète instable. Ceux-là peuvent faire le Ramadan, mais il est important et indispensable de prendre contact avec son médecin traitant et diabétologue pour avoir une adaptation de son traitement thérapeutique en fonction du jeûne. On ne peut pas poursuivre le même traitement qu’en période hors jeûne. Il est très important, et j’insiste, de prendre contact avec son médecin et diabétologue pour adapter le traitement en fonction du jeûne, afin d’éviter les hypoglycémies et les hyperglycémies qui peuvent être toutes les deux dangereuses » – Dr James El Farkh, Diabétologue, Endocrinologue au CHS Paul Ribeyre à Vals-les-Bains (07- Ardèche)
Note : Vous pouvez activer les sous-titres dans la vidéo en cliquant sur CC. Les sous-titres sont disponibles en Français et en Arabe.

Pin It on Pinterest