Freestyle Libre d’Abbott pour épargner les petits doigts…

Maman d’un petit garçon de 4 ans, DID et sous pompe depuis maintenant plus d’un an, j’avais, comme de nombreux parents, mal au cœur à chaque glycémie capillaire. Difficile de voir les petits doigts de son enfant s’abimer de jour en jour, après un si court passé de diabétique. De plus, alors que je pensais mon garçon en sécurité pendant ses matinées à l’école maternelle, j’ai appris avec énervement que personne ne voulait prendre la responsabilité de prendre la glycémie de mon garçon en dehors du passage quotidien de l’infirmière, ce qui aurait pour conséquence, de le mettre en danger en cas de malaise, mais également de le priver de certaines activités scolaires pratiquées en dehors des locaux si je ne pouvais l’accompagner.

C’est alors que, en visionnant ma télévision, j’ai découvert l’existence des systèmes de mesure du glucose en continu, puis celle du Freestyle Libre. En me renseignant sur internet, et en en discutant avec des utilisateurs, nous avons décidé d’avoir recours à l’un de ces systèmes afin d’épargner les doigts de notre enfant, et de faciliter la gestion de sa maladie au quotidien.

A l’origine, nous devions tester un système plus complet commercialisé en France depuis de nombreuses années et le Freestyle Libre. Grâce à notre hôpital, nous avons testé le Freestyle en premier, et l’avons immédiatement adopté.

Le lecteur

Les points positifs du Freestyle Libre :

Il permet de réduire considérablement le nombre de glycémies capillaires, mais aussi d’augmenter, sans état d’âme, le nombre de contrôles en cas de maladie… Mais ce lecteur est également prévu pour effectuer un contrôle classique de la glycémie et de l’acétonémie grâce à ses électrodes, ce qui réduit également le nombre d’appareils à posséder.

Il nous permet de comprendre le fonctionnement de la maladie ainsi que du traitement. En effet, alors que la glycémie capillaire traduit la situation à un instant T, le Freestyle, grâce à ses courbes à visualiser en direct sur le lecteur, et ses documents de synthèse accessibles sur ordinateur, permet de visualiser concrètement l’impact des repas, des injections… tout au long de la journée, et sur un certain nombre de jours, et permet ainsi une adaptation plus fine du traitement.

Autre point très positif, la visualisation de la tendance, qui nous permet d’anticiper les situations et d’adapter la réponse thérapeutique ; avant je comparais ça à la loterie.

freestyle libre temoignage

Ce système est aussi idéal, de par sa taille et sa simplicité d’utilisation ; il permet ainsi à nos têtes blondes, trop jeunes pour se traiter seules, de prendre, en partie, en main cette maladie. Effectivement, mon garçon de 4 ans, un vrai geek dans l’âme, a très rapidement pris en main le lecteur et très rapidement compris son fonctionnement, il flash donc son capteur quand il le désire et montre le lecteur à un adulte pour que les conclusions en soient tirées et que le nécessaire soit fait. Après plus d’un mois d’utilisation, il commence même à comprendre ce que signifie la couleur rouge, la flèche qui monte, la courbe qui descend…

freestyle libre temoignage

On scanne et hop le tour est joué !

Le lecteur possède un écran couleur, des alarmes programmables pour les heures de contrôles, nous propose un décompte pour la validité du capteur, de nombreux réglages… et possède également une très grande autonomie du point de vue batterie ; de plus un petit marché parallèle s’est ouvert, et nous pouvons trouver de nombreux accessoires.

Les points négatifs du Freestyle libre :

Il ne permet pas de supprimer totalement les glycémies capillaires car les premières 24 à 48h ne sont pas les plus fiables, et il est parfois, notamment en cas d’évolution trop rapide, nécessaire de comparer le résultat avec une glycémie avant de prendre une décision thérapeutique. J’ai moi-même parfois constaté des écarts de 0.50 mg/Dl, même si dans la plupart des cas l’écart est minime (0.04 mg/dL par exemple).

L’écran reste un peu petit pour analyser directement les courbes, une connexion quotidienne sur ordinateur est nécessaire.

Le capteur

Sa taille et son poids plume sont adaptés même aux jeunes enfants, et ne gênent en rien les mouvements.

Sa mise en place est des plus rapides et des plus simples, grâce au kit prévu à cet effet ; une fois les deux emballages ouverts, une main suffit. Le geste d’application, similaire à l’utilisation d’un tampon encreur, est plus surprenant que douloureux (j’utilise tout de même un patch anesthésiant par précaution).

freestyle libre temoignage

La pose du capteur est extrêmement rapide

Pour le retrait de l’ancien capteur, il suffit d’une compresse imbibée d’un peu d’antiadhésif et le tour est joué.

Nous n’avons, à cette heure-ci, eu aucun problème de fonctionnement d’un capteur, et ces derniers ont toujours très bien tenu (je préfère tout de même prévenir tout décollement quelques jours avant la fin du capteur). Nous n’avons pas connu, non plus, de réaction de la peau fragile de notre garçon, mais là encore je préfère prévenir en protégeant la peau sous chaque capteur.

freestyle libre temoignage

À gauche, la zone, juste après le retrait de l’ancien capteur. À droite : 20 minutes après (les boutons sont liés à la maladie en cours)

Le logiciel

Il permet d’éditer pas moins de 8 rapports différents, sur un intervalle de temps allant jusqu’à 4 semaines, voire plus. Ces rapports sont à visualiser directement sur ordinateur ou à imprimer (pratique pour les étudier avec votre médecin, par exemple). Ils vous proposent tout un tas de statistiques, de courbes, …, mais également une estimation de l’HbA1c. Ces derniers sont des plus pratiques pour ajuster le traitement, par contre, personnellement, je trouve certains des éléments un peu trop compliqués à comprendre sans explications de la part d’un professionnel.

Le service client

Le service client offert par Abbott est des plus professionnels ; en effet, même si les frais de port sont toujours à la charge du client, j’ai toujours reçu mes commandes en moins de 24h (48h maximum si week-end).

Je n’ai pas eu besoin de les contacter.

Conclusion

Ce système, dont le coût reste relativement abordable comparé à d’autres, est une très bonne alternative pour profiter d’une mesure en continu, en particulier pour un adulte ou un adolescent qui gère lui-même sa maladie. Cependant, pour les jeunes enfants, ce système possède des limites, qui, après plus d’un mois d’utilisation, me font quelque peu déchanter. Effectivement, mon garçon étant encore très petit, et ne mettant pas de mots sur les éventuels symptômes qu’il peut ressentir, ce système ne permet pas une réelle anticipation des situations à risque, notamment en cas d’hypoglycémies nocturnes car l’action d’obtenir volontairement les informations est nécessaire, il n’y a pas de possibilité de programmer des alarmes. De plus, ce système n’est pas prévu pour échanger ses informations avec un autre appareil tel qu’un téléphone se situant à distance…

Article rédigé par Lorène.

Pin It on Pinterest