Projet de 3 ans financé par le programme Horizon 2020 de la Commission européenne

Le groupe Cellnovo, société indépendante de technologie médicale qui distribue la première micro-pompe connectée pour mieux gérer son diabète, annonce avoir été retenu pour participer au projet Horizon 2020, financé par le programme de la Commission Européenne, visant à étudier de nouvelles technologies pour améliorer le quotidien des personnes atteintes de diabète de type 1.

Le projet nommé PEPPER (Patient Empowerment through Predictive Personalised decision support), dispose d’un budget de près de 4 millions d’euros et réunit des universités anglaises et européennes de premier plan et des entreprises, afin qu’elles recherchent et développent des technologies qui contribueront à l’amélioration de l’autogestion du diabète de Type 1 par les patients.

Les chercheurs travaillant sur ce projet utiliseront le système de gestion du diabète Cellnovo afin de créer un outil personnalisé d’aide à la décision, qui établira des prédictions sur l’état du patient à partir des données en temps réel pour améliorer l’autogestion du diabète. Les patients, les cliniciens et les aides-soignants seront impliqués dans chaque étape de conception du système afin qu’il réponde au mieux aux besoins des utilisateurs.

« Nous sommes ravis de prendre part au projet PEPPER, qui confirme les atouts solides de notre technologie propriétaire. Le système de gestion du diabète Cellnovo est une plate-forme idéale pour un système personnalisé d’aide à la décision en raison de ses données connectées en temps réel, de sa portabilité et de sa discrétion. Le financement par le programme Horizon 2020 de la Commission Européenne démontre encore une fois le rôle clé de notre système dans le domaine pionnier de l’autogestion du diabète. » – Sophie Baratte, Directrice Générale de Cellnovo

Le système mettra l’accent sur la sécurité et comprendra des fonctionnalités telles que les prévisions de taux de glucose, des recommandations sur les niveaux de dose à prendre, ainsi que des alarmes pour sensibiliser les individus au risque d’hypoglycémie et d’hyperglycémie. En empêchant ces épisodes indésirables, le système permettra d’améliorer le mode de vie, le suivi et la qualité de vie des patients, ainsi que le renforcement de leurs interactions avec les professionnels de santé. L’outil offrira des conseils sur mesure en intégrant des systèmes de santé personnalisés grâce à des analyses physiologiques, du style de vie et des données environnementales et sociales larges et diverses, couplées avec une pompe patch discrète.

Les recherches seront menées autour du développement de l’intelligence artificielle combinée à la modélisation informatique prédictive, deux éléments qui seront intégrés au système. Le projet permettra également d’examiner la mesure dans laquelle les facteurs comportementaux humains et les problèmes de maniabilité ont précédemment freiné l’adoption plus large des systèmes d’aide à la gestion personnalisée pour l’autogestion des maladies chroniques.

Le projet, dirigé par l’Université Oxford Brookes, se poursuivra jusqu’en janvier 2019 et réunit les partenaires, issus de trois États membres de l’UE suivants : Imperial College London, l’Université de Gérone, l’Institut de recherche biomédical de Gérone – Hôpital Dr. Josep Trueta Romsoft SRL et Cellnovo.

“Nous sommes certains qu’une meilleure utilisation de la technologie et des données permettrait d’améliorer le système de santé, en améliorant la qualité des solutions proposées et réduisant les coûts des soins de santé. La technologie innovante de Cellnovo, qui donne aux patients atteints de diabète les moyens de gérer eux-mêmes leur condition, s’inscrit parfaitement dans l’objectif global du projet PEPPER. Nous sommes donc très heureux de travailler avec Cellnovo.” – Clare Martin, Université Oxford Brookes

Pin It on Pinterest