Le groupement Pharmacorp et Roche Diabetes Care France s’associent pour proposer aux patients diabétiques de type 2 un accompagnement nutritionnel en pharmacies

L’éducation thérapeutique est clé dans la prise en charge du diabète. Pour les patients atteints de diabète de type 2 notamment – pour qui l’alimentation fait partie intégrante du traitement – il est indispensable d’avoir des connaissances de base en matière de nutrition. C’est fort de ce constat que le groupement d’officines Pharmacorp a mis en place un programme d’accompagnement en diététique destiné aux patients DT2. Cette année, Roche Diabetes Care France accompagne Pharmacorp dans la réalisation de son projet en proposant aux pharmaciens du groupement un parcours de formation spécifique.

Proposer, en pharmacie, un accompagnement diététique aux patients touchés par le diabète de type 2, pour une meilleure prise en charge de leur poids et de leur glycémie

Si les déserts médicaux sont de plus en plus préoccupants, les officines sont, elles, toujours bien présentes. Elles assurent un maillage du territoire en matière de santé dont le groupement régional Pharmacorp a voulu pleinement tirer parti, en proposant le « Programme Corp » aux patients diabétiques de type 2 : des consultations individuelles, en pharmacie, pour maîtriser son poids et sa glycémie. Selon Laurent Filoche, président de Pharmacorp : « Le métier de pharmacien évolue, de même que les attentes des patients. Les pharmaciens doivent devenir de véritables coachs de santé ! Les groupements d’officines ont un rôle à jouer dans cette transformation car ils sont suffisamment grands pour offrir au plus grand nombre des services dont la qualité et l’efficacité ont pu être testées sur des échantillons représentatifs. »

Le partenariat avec Roche Diabetes Care France a déterminé la création de ce service à forte valeur ajoutée. L’alliance entre professionnels de santé et experts du diabète a permis de coller au plus près des besoins des patients, en conjuguant leurs forces respectives : la proximité et la relation personnelle au patient d’un côté et, de l’autre, des moyens humains et logistiques, ainsi qu’une solide expérience dans la production de supports d’information pour les patients diabétiques. Cette co-construction au service du patient est clé pour Valérie Delachenal, directrice Ventes chez RDCF : « Industriels de santé ou pharmaciens, notre objectif est le même : le suivi et l’observance du patient. C’est pour cela que nous sommes non seulement des fournisseurs de produits mais que nous développons aussi des outils, des supports, des partenariats, tout cela pour offrir une valeur ajoutée à nos produits et répondre aux besoins des patients ».

Une phase-pilote au sein de 10 officines pour tester ce type de programme

Le « Programme Corp » a commencé par une phase pilote de trois mois, menée à la fin de l’année 2017 dans 10 pharmacies, auprès d’une trentaine de patients. Au programme : un entretien diététique par semaine, soit 12 entretiens au total, avec un suivi personnalisé assuré par un membre de l’équipe officinale. L’objectif du programme mené par Pharmacorp ? Apprendre à maîtriser son poids et comprendre la relation entre l’alimentation et la glycémie.

RDCF s’est chargé de former les pharmaciens qui participaient au programme et de leur apprendre les notions de base en matière de nutrition, ainsi que des notions spécifiques sur l’alimentation du patient diabétique. Cette formation était assurée en partie à distance (vidéos, brochures, quizz, modules de e-learning), et en partie à Toulouse par une infirmière d’éducation spécialisée en diabétologie (session d’une journée organisée autour de cas pratiques). Ce programme de formation était particulièrement ambitieux: il s’agissait en effet ici de faire monter en compétence les pharmaciens afin d’améliorer la prise en charge des patients à l’officine. Un changement de logique, comme le souligne Émilien Béranger, responsable Grands Comptes chez RDCF : « nous sortons de l’approche strictement commerciale autour des produits et réfléchissons au service rendu aux pharmaciens et à leurs patients ».

Une ambition à la hauteur de l’enjeu

Le diabète constitue un enjeu médico-économique de premier plan. En France, cette maladie représente 11% des dépenses de santé1. Elle est prise en charge par l’Assurance Maladie au titre de l’affection de longue durée (ALD), et occupe une place importante au sein des dépenses de santé des ALD. Les patients diabétiques de type 2 représentent 94% des cas de diabète traités en France en 2016. Garantir un suivi de proximité est la clé d’une prise en charge réussie, et d’une action de prévention visant à éviter les complications qui font la gravité du diabète (insuffisance rénale, amputation, infarctus, accidents vasculaires et cérébraux).

Le « Programme Corp » a donc vocation à grandir. Pharmacorp a l’ambition de déployer plus largement le programme au cours de l’année 2018, à compter de la fin avril :

1 Source : Médecine des maladies Métaboliques – Octobre 2015 – Vol.9 – N°6.

Pin It on Pinterest