Dexcom G5, un lecteur de glycémie en continu

Le Dexcom G5, est un système de contrôle glycémique continu (CGM). Tout comme son confrère le Dexcom G4 Platinum. Il fournit un ensemble d’informations dynamiques qui permettent ainsi d’anticiper certaines situations potentiellement à risques et d’ajuster le traitement en conséquence. Sa différence réside principalement dans sa capacité à mettre ses données à disposition de personnes tierces. Ces personnes pouvant être à des kilomètres de distance du porteur du dispositif. Autre élément important de ce dispositif, le laboratoire dit et répète, qu’à présent, lorsque certaines consignes sont respectées, il est possible de prendre des décisions de traitement basées sur les données obtenues. En effet, le G5, est conçu « pour remplacer le test de glycémie par prélèvement au bout du doigt permettant de prendre des décisions de traitement ». Le G4, lui, est conçu pour être un dispositif d’appoint. Il ne peut pas se substituer à un lecteur de glycémie classique lorsqu’une décision de traitement doit être prise. Exemple : une injection d’insuline, un resucrage.

Le kit de base est constitué de 3 éléments principaux : un capteur, un transmetteur ainsi qu’un récepteur. Le Dexcom G5 n’est actuellement pas compatible avec une pompe à insuline. Le Dexcom G4, lui, est compatible avec la pompe Animas par exemple. Le capteur, à usage unique, à une durée initiale de fonctionnement de 7 jours. Le transmetteur, quant à lui, est réutilisable sur une période totale de 3 mois. Pour exploiter ce système à son maximum, il vous faudra ajouter certains « accessoires ».

Le Dexcom G5 Mobile CGM System en théorie

Le porteur du système CGM porte en permanence sur lui, à même le corps, le capteur sur lequel est fixé le transmetteur. Le capteur se charge de la prise des mesures, qui seront enregistrées temporairement dans son cerveau, le transmetteur. Celui-ci, se charge ensuite, grâce au Bluetooth, de transmettre les informations au récepteur. Ce récepteur sert uniquement d’appareil de stockage et de lecture. Il ne devra pas être éloigné à plus de 6m du porteur.

Pour partager ces informations, il est alors nécessaire de faire transiter celles-ci par un «dispositif intelligent compatible». Ce dispositif doit être sous IOS (liste disponible sur le site Dexcom ) et doit avoir le Bluetooth activé. Il doit également être connecté à internet par l’intermédiaire d’un système WI-FI ou de la 3G-4G. C’est alors cet appareil, et uniquement celui-ci, qui, grâce à sa connexion et à son application dédiée, se chargera de mettre les données à disposition de personnes tierces. Les données seront alors stockées dans un espace de stockage virtuel, le cloud. Ainsi, il sera possible, pour 5 personnes, les « followers », d’avoir accès à ces informations en temps réel et à des kilomètres.

dexcom mobile appli

Logo de l’application Dexcom

Deux solutions sont possibles : 

  • Soit vous choisissez d’utiliser à la fois le récepteur et votre dispositif intelligent. Auquel cas vous pourrez lire les informations et recevoir vos alertes sur vos 2 appareils, mais seul votre dispositif connecté transfèrera les données pour vos followers.
  • Soit vous choisissez de réduire le nombre d’appareils, et vous n’utilisez que votre dispositif intelligent connecté, votre téléphone par exemple ; celui-ci servira alors de récepteur et de partageur, «sharer».

Vous avez la possibilité d’inviter 5 personnes à vous suivre. Chacune de ces personnes a la possibilité de coupler son dispositif intelligent avec des objets connectés compatibles, si elle le souhaite.

schema dexcom G5

Dexcom G5 Mobile CGM System en pratique

Voici ici le schéma de fonctionnement que nous avons choisi.

schema fonctionnement dexcom g5

Nous avons pris la décision de poser le dispositif sur l’arrière du bras de notre garçon, et d’en assumer la responsabilité. Le système n’est officiellement validé que pour une pose sur le ventre, ou le haut des fesses chez le jeune enfant. Intéressés par ce système pour son partage de données, nous avons choisi de nous passer dans un premier temps du « Récepteur G5 Mobile ». La raison est le coût du dispositif complet. Ce récepteur n’est pas indispensable au fonctionnement global. Cependant il doit tout de même offrir certaines possibilités spécifiques (Un post sur le récepteur sera proposé si nous en faisons l’acquisition.).

Notre enfant, trop jeune pour téléphoner, ne possède son téléphone (iPhone 4S) que pour le fonctionnement du CGM. Il n’a, par conséquent, pas de carte SIM dans ce dispositif. Nous avons donc décidé de souscrire à une « Air Box » (le petit boitier noir). Celle-ci permet à son téléphone d’avoir la connexion internet nécessaire lorsqu’il n’est pas au domicile. Son téléphone n’est donc jamais séparé de ce boitier en dehors de la maison. Cependant, nous avons constaté que transmetteur et téléphone peuvent être temporairement séparés tout en restant synchronisés. Par exemple, notre garçon à l’étage dans sa chambre et son téléphone au salon au rez-de-chaussée.

John Costik rend possible l’affichage sur une montre

Mon époux et moi-même utilisons chacun un iPhone (modèles SE et 5S). Pour ma part, j’ai également choisi de recevoir les informations sur une montre connectée. Elle communique avec mon téléphone par Bluetooth. Il est toutefois important de préciser que l’interface utilisée pour l’affichage des données sur ma montre n’est pas conçue et prise en charge directement par Dexcom. Celle-ci a été créée par John COSTIK, l’un des créateurs de Nightscout, une association américaine ayant pour but d’améliorer la vie des personnes diabétiques ainsi que de leur entourage.

dexcom follow appli

Logo de l’application Dexcom Follow

J’ai testé pour vous l’application « Follow » sur un dispositif intelligent non listé compatible par Dexcom. L’application semble fonctionner correctement, bien que l’affichage ne soit pas au top.

appli follow tablette

Les informations sur cette photo ne sont pas les mêmes car celle-ci a été prise à un autre moment.

Combien ça coûte ?

Actuellement il existe un kit de démarrage (contenant un récepteur, 4 capteurs et un transmetteur) à un peu plus de 1000 euros. La boîte de 4 capteurs (pour 1 mois de mesures, 1 capteur étant prévu pour 7 jours de fonctionnement) est à 300 euros environ. Le transmetteur, est à changer tout les 3 mois pour un coût d’environ 320 euros l’unité. Le récepteur, hors kit de démarrage, est à 391 euros.

Bien sûr, actuellement, il n’y pas de prise en charge par la sécurité sociale. Il est possible de faire une demande exceptionnelle à la sécurité sociale ou la mutuelle. Cette demande sera soumise à évaluation des revenus, passage du dossier en commission.

Conclusion sur le Dexcom G5 Mobile CGM System

A l’heure actuelle, avec peu de recul toutefois, nous sommes satisfaits du système. Au niveau connectivité, tout semble bien fonctionner. Les reconnexions sont automatiques (je teste volontairement certaines limites). Les alarmes sur chaque élément fonctionnent parfaitement. Pas d’usure trop prématurée des batteries.

Article rédigé par Lorène.

Pin It on Pinterest