Diagnostiquée diabétique en 2015, Adeline lance sa chaine Youtube

Adeline a 20 ans et a été diagnostiquée diabétique de type 1 le 26 octobre 2015. Aujourd’hui elle nous livre son témoignage et vous invite à lui rendre visite sur sa chaine youtube : jesuisdiabétique.

« À l’annonce de ma maladie, j’ai eu l’impression que le ciel me tombait sur la tête. J’avais 18 ans et je pensais être dans un corps qui n’était pas le mien. La joie, l’insouciance, tout s’est effondré sur le moment et je pensais que ça irait de pire en pire. Le retour à la fac a été difficile. Je pensais constamment à ma maladie, aux piqûres, aux glycémies. J’avais aussi des difficultés de mémoire dû à mon taux qui avait été très haut et réussir en classe n’a jamais été aussi dur. Puis, j’ai commencé par m’éloigner de mes amies de fac, car j’avais l’impression de ne pas être comprise. Ma famille, mon chéri, et mes vrais amis étaient loin de moi la semaine, puisque je fais mes études dans une autre ville. Ça a été très dur moralement et je ne savais pas encore que j’allais réussir à avoir une vie encore mieux que celle que j’avais avant.

En novembre 2015, j’ai décidé de créer ma chaine Youtube : « jesuisdiabetique ». Je pense avec le recul, que sans ma chaine Youtube je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. Au tout début, je n’étais pas du tout à l’aise devant une caméra, mais après la publication de ma première vidéo, j’ai eu une vague de soutien énorme qui m’a motivée à continuer. Au fil des vidéos, j’ai rencontré d’autres diabétiques, avec qui j’ai pu échanger.  Pour la première fois, je ne me sentais plus différente. À l’heure actuelle, j’ai beaucoup évolué et je suis fière d’être celle que je suis. Je me considère comme une personne normale, avec un petit truc en plus !

« jesuisdiabetique » est devenu une part de moi, et mon grand rêve est de changer et révolutionner le « monde des diabétiques ». J’aimerais les aider du mieux que je peux grâce à mes vidéos. J’y crois de tout mon cœur et je sais que je finirai par y arriver ! Alors, si j’avais un dernier mot à dire, ce serait de ne jamais perdre espoir, car on fini toujours par s’en sortir. « 

Pin It on Pinterest