• L’étude démontre que le système Cellnovo surpasse de manière significative la pompe OmniPod® sur la précision des doses individuelles délivrées
  • Le mécanisme unique de pompage combiné avec un système de compensation en boucle fermée démontre une plus grande précision et plus de régularité

Le 23 juin 2016, le groupe Cellnovo, société indépendante de technologie médicale qui distribue la première micro-pompe connectée pour mieux gérer son diabète, annonce les résultats d’une nouvelle étude in vitro parue dans la revue European Endocrinology. L’étude démontre que le système de gestion du diabète Cellnovo est plus précis et plus reproductible que la pompe à insuline patch Insulet OmniPod (« OmniPod »).

« Cette étude souligne que le mécanisme de pompage du système Cellnovo propose un avantage significatif en termes de précision et de régularité par rapport à d’autres pompes patch, offrant ainsi aux patients et à leurs médecins plus de sûreté quant à l’administration des doses appropriées d’insuline. » – Dr. Chris Allender, Professeur à l’école de pharmacie et des sciences pharmaceutiques à l’Université de Cardiff et co-auteur de l’étude

« Petit, discret et très facile d’utilisation, le système de gestion du diabète Cellnovo se différencie déjà largement des autres pompes existantes. Ces données, obtenues via une méthodologie éprouvée, démontrent que la miniaturisation de la pompe n’altère pas sa précision. Cette étude souligne la plus grande précision de la pompe Cellnovo par rapport à la pompe OmniPod, assurant ainsi aux patients et aux cliniciens une plus grande sérénité quant à son utilisation. » – Sophie Baratte, Directrice générale de Cellnovo

L’étude in vitro intitulée « A Comparative Pulse Accuracy Study of Two Commercially Available Patch Insulin Infusion Pumps », a permis d’évaluer la précision de l’administration d’insuline des pompes patch Cellnovo et OmniPod, en étudiant de manière comparative la précision de la dose de chaque pulsation pour du dosage pulsé de chaque système.

Les pompes ont été comparées, in vitro, en évaluant la précision des doses individuelles et moyennes injectées sur des périodes d’utilisation cliniquement pertinentes. La précision moyenne de chaque goutte, méthode la plus cliniquement pertinente pour évaluer la performance d’une pompe à insuline patch, a été analysée pour 10, 20 et 40 pulsations (soit respectivement 0,5, 1,0 et 2,0 unités d’insuline). Dans tous les cas de figure, la pompe Cellnovo a démontré une précision significativement supérieure à celle de la pompe OmniPod. Les pourcentages des doses délivrées en dehors d’une fenêtre de précision de +/- 15%, pour 0,5 unités, 1,0 unités et 2,0 unités, montrent une différence significative entre les pompes Cellnovo et OmniPod (voir le tableau ci-dessous). Pour les deux pompes, la précision de la dose moyenne s’est améliorée au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de pulsations.

tableau comparatif

Les données de l’étude confirment que le pourcentage des doses administrées en dehors des seuils de précision était considérablement inférieur pour la pompe Cellnovo quels que soient les quantités étudiées.

« Les patients diabétiques doivent s’adapter à l’évolution constante de facteurs tels que leur stress, la température de leur corps, leurs repas, leur activité et leur santé en général. Ces variables sont souvent difficiles à contrôler, et peuvent avoir un impact sur la capacité d’un patient à gérer son diabète. Utiliser une pompe qui va leur administrer de manière précise et fiable l’insuline dont ils ont besoin, contribuera à un meilleur contrôle de leur diabète, et à améliorer leur état de santé général et leur qualité de vie. » – Dr. Mark Evans, Professeur à l’Institut des sciences métaboliques de l’Université de Cambridge

Lire aussi : Témoignage d’Arnaud et ses débuts avec la pompe patch Cellnovo

Pin It on Pinterest