Un Doodle pour la journée mondiale du Diabète 2016

A l’occasion de la journée mondiale du diabète, le 14 Novembre 2016, le moteur de recherche Google nous propose un Doodle spécial Diabète. En effet, le 14 Novembre 1891, soit, Il y a 125 ans naissait sir Frederick Banting.

Un Google Doodle : Qu’est-ce que c’est ?

Un Google Doodle, ou tout simplement Doodle (de l’anglais doodle, désignant un gribouillage et permettant une paronomase avec « Google »), est une altération particulière et temporaire du logo de Google présentée pendant une journée sur la page d’accueil du moteur de recherche de l’entreprise. Ils sont créés pour célébrer des événements particuliers tels que les fêtes nationales, les anniversaires d’illustres personnages ou d’autres événements comme les Jeux olympiques.

Qui était Frederick Grant Banting ?

Frederick Grant Banting (14 novembre 1891 – 21 février 1941) est un médecin et scientifique canadien récompensé par le prix Nobel de physiologie ou médecine de 1923, pour avoir découvert l’insuline.

Frederick Banting est considéré comme le découvreur de l’insuline, conjointement avec l’étudiant Charles Herbert Best. Leurs travaux durant l’été 1921 ont permis la préparation rapide d’insulines purifiées utilisables dans le traitement du diabète, grâce au travail du chimiste James Collip, sous la direction de John James Richard Macleod, tous alors à l’Université de Toronto. Le premier patient à recevoir de l’insuline fut Leonard Thomson, un jeune garçon âgé de 14 ans, le 11 janvier 1922. Si cette première tentative fut principalement un échec, le travail ultra-rapide de Collip aboutit en quelques jours à la préparation d’un produit bien plus actif et bien plus pur, qui sauvera la vie de Leonard Thomson.

En 1923, il est co-lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine avec John James Richard Macleod « pour la découverte de l’insuline ». Banting partage son argent du prix avec Charles Best, alors que MacLeod a partagé sa part avec le chimiste James Collip.

Il fut ensuite l’auteur de travaux importants dans le domaine de la médecine aéronautique, suggérant en particulier que les malaises des pilotes d’avions lors des manœuvres de redressement sont la conséquence de la redistribution du sang en faveur des jambes, au détriment du cerveau.

Il est décédé en 1941 lorsque son avion, un bombardier Lockheed Hudson, s’est écrasé à Terre-Neuve, en route vers l’Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il était membre de la Société royale du Canada.

Pin It on Pinterest