Diabète et Alcool : Attention !

Dans cette vidéo, le Dr James El Farkh, Diabétologue, Endocrinologue au CHS Paul Ribeyre à Vals-les-Bains met en garde le patient diabétique concernant la consommation d’alcool.

Rappelons-le, l’alcool est à consommer avec modération.

La consommation d’alcool n’est pas interdite au patient diabétique. En revanche, l’excès d’alcool ou la consommation excessive d’alcool est très néfaste. En plus de ses effets sur la santé de manière globale (artères, foie, etc..), il y a des risques supplémentaires chez les personnes atteintes de Diabète.

Que se passe-t-il lorsqu’on boit de l’alcool ?

L’alcool commence immédiatement à passer dans le sang dès qu’il est consommé. Une petite quantité de cet alcool passe directement par la muqueuse buccale et par l’œsophage. Un quart environ de la consommation passe dans le sang après avoir été assimilé par l’estomac. Le reste passe par les intestins et principalement par l’intestin grêle.

L’alcool est hypoglycémiant

Chez les diabétiques il y a des risques de faire des hypoglycémies quand on consomme de l’alcool. L’alcool est un puissant inhibiteur de la néoglucogenèse. C’est à dire, que l’alcool empêche le foie de réguler la glycémie en synthétisant du glycogène. Le glycogène est un glucide complexe polymère du glucose. Il est utilisé par l’organisme pour stocker de l’énergie et permet de libérer rapidement du glucose.

L’alcool augmente donc les effets de l’insuline. La consommation d’alcool est fortement déconseillée à jeun (par exemple, un apéritif avant de passer à table). Il retarde la vidange gastrique, donc atténue l’effet hyperglycémiant des aliments.

En modifiant la vigilance et en altérant les comportements, l’alcool peut contribuer à la méconnaissance des signes d’alarme de l’hypoglycémie et à la survenue d’une hypoglycémie grave.

Alcool et Glucagon

L’alcool peut inhiber la gluconéogenèse hépatique et l’alcoolisme chronique peut épuiser les réserves de glycogène du foie. Par conséquent, le glucagon peut être moins efficace en présence d’ingestion massive ou chronique d’alcool.

Alcool et Diabète : ce qu’il faut retenir

  • Ne jamais boire de l’alcool l’estomac vide. La nourriture dans l’estomac a pour effet de ralentir l’absorption de l’alcool par l’organisme
  • Il faut mesurer sa glycémie plus souvent et ne surtout pas oublier de le faire avant de se coucher
  • Prévoir une collation supplémentaire avant de se coucher pour prévenir l’hypoglycémie nocturne
  • Éviter l’alcool avant, pendant et après une activité physique

Pin It on Pinterest