Defymed développe un nouveau dispositif innovant de délivrance d’insuline ExOlin® Une réelle avancée dans la lutte contre le diabète

Juillet 2017, la société de technologies médicales strasbourgeoise Defymed annonce le développement d’un nouveau dispositif de délivrance d’insuline: ExOlin®.

ExOlin® est destiné aux personnes atteintes de diabète nécessitant une administration d’insuline. Ce dispositif médical innovant a vocation à offrir aux patients une meilleure prise en charge de la maladie. ExOlin® devrait entrer en phase clinique en 2018 et être mis sur le marché en 2020.

Le diabète est une maladie caractérisée par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Considérée comme une des épidémies majeures du 21e siècle, le diabète risque de concerner 592 millions de personnes dans le monde d’ici 2035. Actuellement, les systèmes de délivrances d’insuline disponibles sur le marché ne satisfont pas totalement les besoins médicaux. D’ailleurs, seuls 25,3% des hommes et 36,4% des femmes diabétiques contrôlent correctement leur glycémie.

L’ExOlin®, une alternative thérapeutique prometteuse

Dispositif médical de délivrance d’insuline, l’ExOlin® est constitué d’une membrane biocompatible, non biodégradable, perméable à l’insuline. Il sera implanté dans l’abdomen du patient et permettra de délivrer l’insuline dans un site physiologique par simple injection de celle-ci à travers la peau. L’ExOlin® représente un avantage considérable pour les patients, qui peuvent conserver leurs modes d’injection habituels (seringue, stylo, pompe, etc.) et espérer une meilleure stabilisation de leur glycémie à long terme. En effet, à l’inverse des stylos ou des pompes externes qui délivrent l’insuline en sous-cutané, cette dernière sera délivrée dans un endroit bien plus physiologique grâce à l’ExOlin®.

« Avec le dispositif ExOlin®, Defymed devrait proposer aux patients diabétiques une approche plus physiologique de délivrance de l’insuline. L’efficacité thérapeutique du traitement devrait donc être significativement améliorée. Ainsi, le patient devrait bénéficier d’une meilleure stabilité glycémique et donc d’une meilleure qualité de vie » explique Dr Séverine SIGRIST, Présidente fondatrice de Defymed.

De plus, ce dispositif médical n’est pas uniquement réservé aux patients diabétiques. Il pourra également être adaptable à d’autres applications et pathologies qui nécessitent une délivrance physiologique de médicaments ou de principes actifs.

Un essai clinique et une levée de fonds attendus

Actuellement en phase préclinique avancée, la société Defymed devrait entrer en phase clinique en 2018 avec 8 patients en Europe. Elle souhaite ensuite étendre son étude à un plus grand nombre de patients. D’ici fin 2020, Defymed espère obtenir le marquage CE et lancer par la suite la commercialisation de l’ExOlin® en Europe. Suite à cette phase, le développement de l’ExOlin® se poursuivra aux Etats-Unis pour une homologation FDA (Food and Drug Administration).

Pour y parvenir, Defymed envisage une levée de fonds de 10 millions d’euros pour le développement clinique de l’ExOlin®. Celle-ci doit également permettre à Defymed de continuer le développement préclinique du pancréas bioartificiel MailPan®, en combinaison avec plusieurs candidats de cellules sécrétrices d’insuline d’origine souche, pour permettre une entrée en phase clinique aux Etats-Unis avec la(les) meilleure(s) cellules.

Dans le cadre du développement du MailPan®, Defymed bénéficie en outre du soutien financier de la JRDF, fondation mondiale de financement dans les thérapies du diabète de type 1. La société strasbourgeoise a également conclu un accord de partenariat fin 2016 avec Semma Therapeutics.

Pin It on Pinterest